JUGEMENT en date du 27 MAI 1788


(Références: Archives Départementales de Haute Corse ; registre pour enregistrer les décrêts sur requêtes années 1785/1791 . Dossier 4 B 77)

Par nous , Conseiller du Roi, JOSEPH DE FRANCESCHI ,
Requête présentée par le prête ORSINI MARTIN de LENTO, par la quelle il nous a exposé que depuis fort longtemps il se trouve dans la libre et paisible possession de servitude sur une terrasse appartenant à jeu ORSINI JOSEPH du dit lieu , sans avoir été troublé dans la dite possession, ni du dit JOSEPH ORSINI , ni de MARTIN , son fils , ni par d'autres personnes , que le sieur NARELLI PAOLO SANTO ,ayant eu en dot la maison sur laquelle existe la dite terrasse , s'est avisé de construire des tuyaux sur icelle, lorsqu'il a des écritures qui défendent une pareille construction , que le suppléant , par la dite terrasse , a une porte et une fenêtre , de façon que moyennant les dits tuyaux ,il serait obligé de quitter sa propre maison d'habitation à cause de la fumée,
A ces causes , il nous plaise de faire défenses au dit NARELLI PAOLO SANTO de construire ces tuyaux.