LENTO


 

En position dominante sur la rive gauche du fleuve GOLO, bâti en corniche à 600 m d'altitude sur un éperon, orienté Est /nord-est, compris entre les ruisseaux " di lucciu " et " de pidocchiosa ", le village de LENTO attire incontestablement le regard de celui qui circule sur la nationale 193 reliant BASTIA à CORTE.

La surface du territoire communal est de 2372 ha et s'étend depuis la rive gauche du GOLO jusqu' au Monte Reghja di Pozzo (1 469m) et au Monte Sant'Anghjulu di Tenda (1 389 m) d'où l'on peut observer la baie de Saint Florent et la chaîne centrale des points culminants de la CORSE avec au premier plan les aiguilles de Popolasca.

Des recherches en cartographie conduites par Mme MORACCHINI-MAZEL ont démontré que le Monte Sant'Anghjulu di Tenda avait fort bien pu servir dans l'antiquité de point de repère pour la navigation maritime, des moines entretenant en permanence un feu durant la nuit.

LENTO appartenait à l'une des 66 " pieve " constituant la CORSE, la pieve de BIGORNO. Le terme de " pieve " venant du latin " plebs " indiquait l'ensemble des familles rassemblées en une même collectivité - au XVIII ème siècle, la pieve désignait un territoire, une circonscription religieuse et une communauté morale.

La pieve de BIGORNO se composait des villages de BIGORNO, CAMPITELLO, LENTO, SCOLCA et VOLPAJOLA. Le village de CANAVAGGIA a tantôt été rattaché à la pieve de BIGORNO, tantôt à la pieve de CACCIA.

LENTO appartient depuis 1976 au canton de l'Alto di Casacconi, réunion des anciens cantons de CAMPITELLO (CUSTERA) et de CAMPILE (CASACCONI).